• gmontcombroux

Mankind is selfish – L’humanité est égoïste

(Français après la version anglaise.)


When I see the floods in Europe, and Arizona, and the fires in the West, or Australia and Asian countries, and hear the scientists repeat those catastrophes are due to a warming of the climate, a warming they had predicted as early as the 1990s and which could have been avoided if actions had been taken early, I can only shed a tear for our earth. Instead, we, the people, mankind have consumed more and more throw-away goods.


My personal efforts at saving water, cooking from scratch and buying in bulk with my reusable containers, walking whenever possible instead of taking my vehicle, look very puny indeed.


While governments waffle about cutting CO2 emissions, they could take two simple actions: 1) ban personal vehicles in all cities, towns and villages, and make parking provisions at the edge of towns; 2) develop public transports to reach every corner of urban settlements. Rural areas would benefit by the development of local stores, a boost to their economy.


It was shown during the pandemic: CO2 emissions fell due to travel being severely restricted. Wildlife reappeared. People discovered pleasure in nature. But mankind does not learn. Mankind is selfish. CO2 emissions are going up again. So, this mankind who does not understand will mop up after floods, rebuild after fires, demand that governments do something, which they won't of course, (it is bad for the bottom line) while this indifferent mankind throws another plastic bottle into the oceans now without fish.


Pour les lecteurs français

Quand je vois les inondations en Europe, en Arizona, les incendies de forêt dans l’ouest nord-américain, ou en Australie et les pays de la région asiatique, et que j’écoute les scientifiques répéter depuis les années 1990 que ces catastrophes sont dues au réchauffement climatique qui aurait pu être évité si on avait pris des mesures dès le début, je verse des pleurs pour notre planète. Au lieu de passer à l’action, nous, les gens, l’humanité, avons consommé de plus en plus de marchandises à jeter.


Mes efforts personnels pour économise l’eau, cuisiner avec les matières premières, acheter en gros avec mes propres sacs et bocaux, marcher quand c’est possible au lieu de prendre la voiture, ont l’air bien piteux.


Tandis que les gouvernements pataugent avec leurs projets pour réduire les émissions de CO2, ils pourraient commencer par prendre deux mesures très simples: 1) Interdire la circulation de véhicules personnels dans toutes les agglomérations, en ayant prévu des parcs à voitures à l’entrée des villes; 2) développer les transports en communs pour desservir chaque recoins des agglomérations. Les campagnes en bénéficieraient, les magasins locaux se déveloperaient, d’où un avantage économique pour la région.


On l’a vu pendant la pandémie: les émissions de CO2 sont tombées parce que les déplacements ont été sévèrement limités. La nature commençait à reprendre et à respirer. Les gens découvraient les plaisirs de la nature. Mais l’humanité n’apprend jamais rien. L’humanité est égoïste. Les émissions de CO2 sont de nouveau à la hausse. Alors voilà, les gens, toute cette humanité qui ne comprend rien, continuera d’essuyer après les inondations, de reconstruire après les incendies tout en demandant que les gouvernements fassent quelque chose, qu’ils ne feront pas (c’est pas bon pour la caisse), pendant que les gens, cette humanité indifférente, jetteront une autre bouteille en plastique dans la mer maintenant dépourvue de poissons.

4 views0 comments

Recent Posts

See All